Leunam
Vendredi 19 octobre 2018 à 15h12 Création de sites Web sur demande
Développement de jeux vidéos indépendants
Ecriture de fictions originales

Bonjour ! Je viens de remarquer que vous utilisiez un bloqueur de pubs. Je comprends très bien vos réticences car moi-même je déteste les pop-ups intrusives, mais je vous assure que notre publicité sait se faire discrète et ne contient aucune animation flash ou élément sonore. Son unique but est à long terme d'aider Batsolor dans ses projets, car il travaille d'arrache-pied à développer des sites Web et des jeux vidéos, on encore à écrire bénévolement. Vous faites comme vous voulez, mais comprenez bien que la publicité est ce qui permet à ce site de survivre...

E.A.S. Tome I : L'infâme Toléco

Ajouté le samedi 12 mars 2016 à 12h15


<<< Chapitre précédent << Sommaire >> Chapitre suivant >>>

Chapitre 10 : Traque sans relâche

KNW et VJL marchèrent côte à côte, les chevilles embourbées dans une sorte de vase verte qui s'étendait à perte de vue. Ils avancèrent sans raison, mais ils savaient qu'ils devaient le faire. L'endroit était plongé dans une pénombre étrange, leur permettant tout de même de voir leur chemin.

Le sol était jonché de débris humains à moitié ensevelis. Ils durent les enjamber pour ne pas les écraser ou trébucher. Une silhouette fantomatique se dessina devant eux. Un homme vêtu d'un manteau de pluie noir d'encre, avec la capuche sur la tête. Il portait également des lunettes de soleil qui le rendaient très mystérieux. L'apparition reculait à mesure qu'ils s'avançaient.

Ils continuèrent leur chemin comme si tout cela leur paraissait être la chose la plus banale qui soit, puis la pluie s'invita, rendant le terrain encore plus impraticable. Ils restèrent silencieux et ne s'adressèrent jamais la parole, chacun ignorant l'autre. Les corps furent de plus en plus complets, ressemblant à des cadavres humains.

Parmi eux ils reconnurent Iruka, le commandant du navire qui avait sombré, ainsi que Jin, leur allié tué sur les falaises de Terona. Ils les regardèrent avec indifférence, en ne ressentant pas la moindre émotion. Le fantôme s'arrêta devant eux, devenant cette fois opaque et matériel.

- Je suis Vénus, n'oubliez jamais ce que vous venez de voir.

La détonation lointaine qui avait fait exploser le ballon leur revint en tête, les réveillant soudainement. Ils réalisèrent alors qu'ils n'étaient pas dans un marais dévasté mais au fond de l'eau. VJL se dirigea vers la surface pour reprendre de l'air puis replongea immédiatement à la recherche de son cousin qu'il trouva et remonta sans peine.

Aucune rive à l'horizon. KNW s'accrochait au dos de VJL, ce dernier battait des bras pour éviter de couler.

- KNW, ça va ? demanda VJL, se remettant de cette expérience douloureuse.
- VJL ? Qu'est-ce… Qu'est-ce que c'était ?
- Quoi donc ?
- J'ai...

KNW regarda autour de lui. La nuit était en train de tomber. Ils étaient au cœur d'une grande étendue d'eau calme, et il n'y avait personne à l'horizon.

- J'ai du rêver… compéta-t-il. J'ai cru que j'étais dans un marais avec des ossements partout… Je dois être fatigué…
- Hein ? s'étonna VJL. Moi aussi j'ai fait le même rêve ! Y avait même ce type louche, ce fantôme…
- Vénus ? demanda KNW, incrédule.
- Oui c'est ça, répondit l'autre.
- C'est incroyable… C'est scientifiquement très improbable en tout cas !
- Oui, mais il y a plus urgent, réalisa l'agent vert. Il nous faut vite trouver une terre ! Je vais finir par me fatiguer si on reste là…

Il chercha dans toutes les directions, mais en vain. Il faisait confiance à l'Alter Kal et il avait raison puisque ce dernier finit par arriver dans leur direction à bord d'un zodiac. Lorsqu'il fut à leur niveau, il est aida à s'installer puis accéléra pour se cacher dans une cavité rocheuse émergeant du lac.

- Vous allez bien ? demanda-t-il aux deux agents, trempés.
- Oui, merci, répondit KNW.
- J'ai vu mieux, compléta VJL.
- Mais comment se fait-il que vous ayez survécu ? Vous savez de quelle hauteur vous êtes tombés ?
- Je ne sais pas trop, admit l'agent bleu, mais nous avons fait le même rêve…
- Nous avons vu le fantôme d'un gars nommé Vénus, ajouta l'agent vert.
- Vénus… répéta Kal en réfléchissant… Ce nom ne m'est pas inconnu.
- Tu sais qui c'est ? interrogea KNW, surpris.
- C'est un membre de l'unité Sol qui travaille avec Burnash.
- L'unité Sol ? répéta VJL à son tour. Le mec qui m'a torturé en faisait partie. Il s'appelait… Saturne !
- Saturne… Vénus… Y a comme une logique, tiqua l'agent bleu.
- Mais il y a un problème. Il est mort il y a deux ans.
- C'est impossible ! s'insurgea KNW choqué. On vient de le voir ! On marchait dans de la vase et…
- Hé… Ce n'était qu'un rêve, hein ? demanda lentement VJL, comme pris d'un énorme doute.

Tous se turent. KNW ne savait pas quoi répondre. Il voulait lui aussi croire au rêve mais quelque chose lui disait que ce qu'ils avaient vécu était bien réel. Et pourtant, cela défiait l'entendement. Non c'était impossible, ils avaient forcément rêvé ! Il préféra ne plus aborder la question et changea de sujet pour briser le silence.

- Donc… Tu es bien l'Alter Kal, c'est ça ? Tu es en vie ?
- Oui, répondit ce dernier. Je vous aide depuis Andria sous forme de ninja, et faire croire à ma mort était une couverture, c'est tout.

VJL semblait troublé en le regardant.

- Excuse-moi mais... Il y a une question qui me taraude... commença VJL.
- Ni l'un ni l'autre, répondit calmement Kal comme s'il avait deviné la question. Je ne suis ni un homme ni une femme, je suis neutre.
- Pardon ? tiqua KNW. J'ai toujours cru que tu étais un homme ! Enfin ça se voit non ?
- C'est ce que pensent les gens par défaut. J'ai une apparente androgyne, une voix mitigée et mes formes sont partagées entre les genres. N'oubliez pas que je suis artificiel. J'ai été créé pour être neutre...

VJL ne répondit pas et préféra marquer un silence, mal à l'aise.

- Très bien… reprit KNW. Tu vas nous aider à détruire Hadnack ?
- On devrait aussi s'occuper de l'unité Sol, compléta VJL.
- C'est bien pour ça que je suis revenu, ajouta Kal comme une évidence.
- OK pour moi, ajouta KNW.
- Parfait. Mais d'abord, il vous faut reprendre des forces. J'ai ici deux sandwiches qui devraient vous rassasier.

Il les tendit aux agents qui les acceptèrent sans broncher, et les avalèrent d'une traite. Cela leur redonna des forces qui commençaient à leur manquer cruellement. Bien sûr ils ne suffiraient pas à garantir le succès de la mission mais il serait plus confortable d'agir la panse pleine.

Durant ce laps de temps, Kal contacta Linus pour l'informer de la situation actuelle. Il avait retrouvé les agents en vie, et projetaient de mettre un terme à ce conflit naissant. KNW demanda ensuite s'il pouvait contacter Jessie Meiyun pour faire de même, Kal accepta et lui tendit l'appareil.

- Jessie Meiyun ? demanda KNW.
- Ah KNW, c'est toi ! J'étais morte d'inquiétude ! Comment allez-vous ?
- Désolé, nous n'avions plus de radio… Nous allons bien, nous sommes avec l'Alter Kal dans un lac quelque part en Lunavie.
- Hein ? l'Alter Kal ? La Lunavie ? Mais… balbutia Jessie qui semblait être perdue.
- Pour faire court, ajouta VJL, KNW était retenu prisonnier là-bas et j'ai dû y aller avec Kal qui était le ninja. Mais on dirait bien qu'une guerre nous tombe sur les bras…

Jessie resta un moment silencieuse. Cela faisait une dizaine d'heures qu'elle n'avait pas eu de nouvelles, et tant de révélations subites lui firent l'effet d'un choc électrique.

- Stopper une guerre… A vous trois ? Vous êtes sûrs ? demanda l'interlocutrice, pas très convaincue.
- En réalité… Nous pouvons être quatre… commença KNW.
- Tu ne penses tout de même pas à… BTR ? demanda l'agent VJL, comme si cela lui paraissait ridicule.
- Il peut se montrer n'importe quand. Il n'a pas commencé avec nous seulement parce qu'il n'avait pas terminé son entraînement…
- Il y a un troisième gars comme vous ? intervint Kal en émettant un petit sourire troublant, comme s'il savait quelque chose.
- Oui. Son nom de code est BTR. Mais je ne sais du tout à quel niveau il sera…
- J'y crois, moi, ajouta KNW. J'espère qu'il pourra nous aider à les détruire...
- Nous détruire ? hurla une voix féminine bien connue dans un hélicoptère Falcon 7.

Le Falcon était un modèle d'hélicoptère d'attaque doté de mitrailleuses rotatives sous deux petites ailes latérales, permettant à la fois de voler à une grande vitesse et de disposer d'une puissance de feu honorable.

Burnash était au bord de l'engin, lance-roquettes Ruby 31 sur l'épaule, visant le zodiac. Kal fit chauffer le moteur et accéléra d'un bond, à vitesse maximale. Une roquette frappa l'eau juste derrière eux et n'eut que pour effet de provoquer une gigantesque vague les propulsant à quelques mètres plus loin.

- Nous sommes désarmés, nous ne pouvons rien faire ! paniqua KNW.

Et comme si la situation n'était pas assez corsée, un jet-ski arriva juste devant le zodiac qui dut l'esquiver en faisant une virée sur sa gauche.

- C'est Toléco ! hurla VJL qui commençait à paniquer à son tour.
- Bon sang ! fit Kal qui ne sut quoi faire.
- Il est tout seul, constata l'agent bleu. Avec son unique bras il ne pourra pas piloter et nous tirer dessus en même temps !
- Non, mais l'autre là-haut, si !

Ils esquivèrent une autre roquette de justesse qui manqua de faire chavirer leur embarcation. Ils finirent par apercevoir un îlot abandonné au loin et entreprirent de s'y rendre.

- Et à quoi ça nous avancera ? demanda KNW, pas très convaincu.
- Combattre dessus ça assurerait plus de stabilité, non ? fit VJL d'un air pas très crédible.

Kal se saisit de son arme de poing Galvan 18 – elle possédait simplement un canon plus long et plus précis – et la tendit aux agents, VJL s'en saisit et une fois à portée de l'îlot, bondit dessus et visa l'hélico.

- En effet, c'est plus stable ! sourit-il en tirant sur Burnash qui lâcha son lance-roquettes dans l'eau.
- Ah ! Vous me le paierez ! lança cette dernière, excédée.

Le Falcon 7 accéléra dans leur direction en tirant deux rafales simultanées de ses mitrailleuses latérales, obligeant les trois hommes à se coucher pour esquiver. Mais dès le moment où Toléco débarqua à son tour sur l'îlot, il pointa son arme droit vers eux.

- Baisse ton arme, Toléco ! Je vais les éliminer toute seule !
- Hé, toi là-haut ! hurla VJL en direction de l'appareil volant. Descends sur cet îlot et viens te battre ! Je te propose un duel à mains nues !
- Très bien, accepta cette dernière. Mais tu vas le regretter…

L'hélicoptère s'approcha du sol et la colonelle Burnash en sortit, folle de rage et prête à déverser sa hargne sur VJL qui se releva en la fixant. KNW et Kal s'éloignèrent pour retourner dans le zodiac, Toléco quant à lui retourna dans son jet-ski.

- J'ai un compte à régler avec toi, lui lança-t-il en serrant les dents et les poings.
- Il en est de même pour moi, cracha-t-elle en se jetant sur son ennemi.

Mais VJL esquiva le coup pour se placer derrière elle et riposter. Cette dernière fit de même et frappa son adversaire au visage, qui tituba.

Il se ressaisit pour esquiver le coup suivant et riposta en se jetant de tout son corps sur la colonelle qui ne recula que très peu à cause de sa carrure imposante. Mais l'agent acharné ne s'arrêta pas là et enchaîna les coups rapides comme l'éclair, déstabilisant son ennemie qui tomba à la renverse.

- Pas mal, admit-elle en se relevant. Mais ce n'est pas terminé…

Rouge de colère, elle fonça vers son ennemi et se jeta de tout son poids sur lui. Au dernier moment, l'agent la saisit pour la jeter dans l'eau mais tous deux tombèrent dans la manœuvre. Elle se releva en premier et le prit par le col de son vêtement, VJL tenta de se débattre mais ressentit une violente brûlure au niveau du cou, noircissant la peau à cet endroit.

Il parvint à lâcher prise et la mitrailla de coups de pieds qui la fit vaciller dans l'eau. Aussitôt au contact du liquide, elle hurla et perdit tous ses moyens. VJL comprit alors quel était son point faible et s'acharna à l'immerger, ce qu'il réussit sans mal. Lorsqu'il la lâcha, elle refit surface sur le dos, bouche et yeux grands ouverts. Elle vivait encore mais semblait être entrée dans un profond coma.

KNW et Kal se regardèrent une fraction de seconde puis grimpèrent dans l'hélico de la colonelle, assommant le pilote et le jetant sur l'îlot. VJL les rejoignit aussitôt, poursuivi par Toléco qui fut dégagé d'un coup de pied sur son unique main.

- Je prends les commandes ! informa l'homme au bandana qui fit s'élever rapidement l'appareil dans les airs.
- Ça va, VJL ? lui demanda KNW.
- Ouais, j'ai connu pire, sourit-il.

Puis les deux agents rirent en se regardant, se disant qu'ils avaient bien géré leur coup. Ils s'étaient débarrassés pour un bon moment de Burnash et avaient réussi à voler un Falcon 7 aux Lunaves.

- Merde ! hurla Kal. Il faut sauter !
- Pourquoi ? demanda KNW soudain angoissé.
- Ces paranos ont activé une bombe dans l'appareil au cas où on le volerait !
- Quoi ?
- Vite ! Tout va sauter !

L'engin avait rejoint les terres de la Lunavie et volait le plus bas possible pour permettre une évacuation sans trop de dommages. Ils sautèrent chacun leur tour dans cet endroit qui ressemblait à un dédale de ruines aux accès souterrains sans doute immense.

Le Falcon 7 explosa dans un vacarme assourdissant, attirant tous les regards des patrouilles vers lui.

<<< Chapitre précédent << Sommaire >> Chapitre suivant >>>


Commenter le chapitre

:

:


Liste des commentaires

Il n'y a pour le moment aucun commentaire au sujet du chapitre.